Nouvelle étude du Pr Laurent MOTTRON

 

Une nouvelle étude du Pr Laurent MOTTRON sur l’évolution dans notre compréhension des facteurs potentiellement à l’origine de l’autisme

 

« Les troubles de la parole et la mésadaptation sociale de certains jeunes enfants autistes ne sont peut-être pas le résultat d’une dysfonction initiale des mécanismes cérébraux liés à ces fonctions, mais plutôt d’une négligence précoce, avance M. Mottron. Notre modèle suggère que la perception supérieure des personnes autistes est en compétition avec l’apprentissage du langage parce que les ressources neuronales sont dirigées vers la dimension perceptive du langage et non vers sa dimension de communication. En revanche, dans le sous-groupe autistique appelé syndrome d’Asperger, la parole est surdéveloppée. Dans les deux cas, la fonction surdéveloppée compétitionne avec les ressources cérébrales requise pour la socialisation, entraînant un retard de développement au niveau social. »

 

 

 

 Nouvelle étude du Pr Mottron

 

 

 

-homme-et-de-la-pensee-et-de-puzzle